Archives mensuelles : octobre 2012

10 Dead Simple Tips to Take Advantage of Google+ for SEO

See on Scoop.itDigital Marketing, Social Media and Beyond

It’s no secret. When engineers built Google+, they constructed an SEO juggernaut to dominate search results above all other social platforms. Although Facebook and Twitter are essential to marketing efforts, both restrict Google from accessing much of their data. This limits their SEO effectiveness.

 

See on www.seomoz.org

Hardcore Local SEO Competitive Analysis Hardcore Local SEO Competitive Analysis Tool – Rank Higher!

See on Scoop.itGoogle Places Optimization & Local SEO News

I often refer to this software as the « Swiss Army Knife for Local Search ». Modules include: Local Rank Tracker, Competitive Analysis, Client Finder, Citation Finder, Local Keyword Generator and Reputation Management. Today we focus on competitive analysis.

 

Have a new prospect or client and want to QUICKLY size up their market to find out exactly what it will take to get them ranking for that city + keyword? OR having trouble getting an existing client ranking? Check the top 10 listings in their market so you can see exactly what their competitors have going for them that your client is missing. Then get to work on building your client up!

 

TONS of features, too many to explain. So instead of writing a book, I’m going to let the developer explain it and show you how it works. See video and feature list inside.

See on localsearchforum.catalystemarketing.com

How To Train Your Employees To Handle Social Media

See on Scoop.itSocial-Business-Marketing

An important step for a brand that has a social media strategy, and wants to avoid crises, is to ensure that employees understand how to use those tools.

This Infographic by Mindflash demonstrates that 76% of companies do not have a clearly defined social media policy.

Social media consultants can be an expensive addition to your business. But in this day and age, no company can operate without a sound social plan.

Your best social media team might actually be your current workforce. But how can you find your company’s natural social media rock stars and get your entire team on board with your goals?

The Infographic breaks down how your team members will likely react to the need for social media training. For example, some of your employees may already have popular social media channels in their personal lives, while others may be opposed to your business’ push online.

Keep in mind that your team probably represents a wide range of social media experience. This will help you know how to identify the different groups and understand how to best get them ready to implement your strategy.


Source . http://bit.ly/Yhuo7j

See on www.socialmedia-max.com

Le nombre réel de chômeurs en France. Ils sont pres de 6 millions….

Le ministre du Travail Michel Sapin a révélé dimanche que la barre symbolique des 3 millions de demandeurs d’emploi sans activité en France avait été franchie au cours du mois d’août. Un non-événement pour le Premier ministre qui a rappelé que ce chiffre avait déjà été atteint au mois de juillet si on prend en compte les départements d’Outre-mer. Retour sur les dernières statistiques disponibles pour y voir plus clair dans le brouillard du chômage, qui n’est pas prêt de se dissiper…

• Les trois chiffres clés du chômage en France

2,987 millions : c’est le nombre de demandeurs d’emplois sans activité (catégorie A) en France métropolitaine inscrits à Pôle emploi à fin juillet, un chiffre en hausse de 8,5% sur un an.

3,233 millions : il s’agit du même chiffre que celui cité précédemment, en ajoutant les demandeurs d’emplois de catégorie A des départements d’Outre-mer (Guadeloupe, Guyane, Martinique et Réunion.). C’est à ce chiffre que fait référence Jean-Marc Ayrault quand il indique que la barre des 3 millions de chômeurs avait déjà été franchie en juillet.

4,733 millions : c’est la définition la plus large du chômage. Elle prend en compte, les demandeurs d’emploi exerçant une activité réduite, courte (moins de 78 heures au cours du dernier mois, catégorie B) ou longue (plus de 78 heures, catégorie C).

• Les femmes plus durement touchées 

Sur le total de 2,987 millions de demandeurs d’emplois sans activité en France métropolitaine à fin juillet 2012, 1,55 millions étaient des hommes et 1,43 millions des femmes. Cependant, en tenant compte de leurs parts respectives dans la population active (chiffres de 2010), les femmes semblent davantage touchées avec un taux de chômage de 11,4%, contre 10,36% pour les hommes. Même chose si on ajoute les demandeurs d’emplois de catégories B et C: 14,6% contre 16,75%.

• Les jeunes en première ligne

En juillet, le nombre de chômeurs de moins de 25 ans était de 471.700, soit une hausse de 7,3% sur un an. Les demandeurs d’emploi sans activité représenteraient plus de 15% de cette catégorie d’âge si l’on prend en compte leur part dans la population active en 2010. Ce chiffre grimpe à 22% si on prend en compte ceux exerçant une activité réduite.

A l’autre bout de l’échelle, les « seniors » payent eux aussi un lourd tribut de la crise. Plus de644.000 personnes âgées de 50 ans et plus sont au chômage, ce qui représente une progression impressionnante de 16,3% sur un an.

• Plus d’un chômeur sur trois est inscrit depuis plus d’un an

Du côté de l’ancienneté d’inscription sur les listes des demandeurs d’emploi de toutes catégories en France métropolitaine, on constate que plus d’un chômeur sur trois est considéré comme un chômeur de longue durée. A fin juillet, plus de 1,7 millions de personnes, soit 38% des demandeurs d’emploi, étaient inscrits depuis un an ou plus (+0,3 point sur un an). Parmi eux, un sur deux figure sur les listes de Pôle emploi depuis une durée comprise entre un et deux ans et 22% entre deux et trois ans. Reflet d’une crise du marché du travail qui s’éternise, 468.500 personnes étaient inscrites depuis plus de trois ans à fin juillet (+21,8% sur un an), soit 28% des chômeurs de longue durée.Image

Risk of coronary heart disease is associated with triglycerides and high-density lipoprotein cholesterol in women